Taille du texte :
A | A+ | A+

 

 

Vous êtes ici : Accueil > Droit pénal > Mandat d'arrêt - juge d'instruction

Mandat d'arrêt - juge d'instruction

Dans un délai de 24 h suivant sa privation de liberté, la personne arrêtée peut être déférée à un Juge d’instruction.

 

Celui-ci pourra décerner mandat d’arrêt à son encontre pour toute infraction susceptible d’entraîner une peine d’au moins un an d’emprisonnement.

 

L’inculpé fera alors l’objet d’un interrogatoire sur les faits qui lui sont reprochés.

 

En cas d’inculpation par le Juge d’instruction, la personne est avisée qu’un mandat d’arrêt peut être décerné à sa charge.

 

C’est à ce moment précis qu’il lui sera demandé si elle a fait choix d’un avocat.

 

Si l’inculpé n’a pas d’avocat, il lui en sera désigné un d’office.

 

Dès que le mandat d’arrêt du Juge d’instruction est signifié, l’inculpé est conduit en prison.

 

Il se trouve alors en détention préventive.
Il reste cependant présumé innocent.

 

Maître Cédric DRUARD rencontre ses clients dans la plupart des prisons du pays telle que celles de Mons, Jamioulx, Tournai, Namur, Saint-Gilles, Forest, Lantin, etc...

 

A ce moment, un premier entretien après lecture du dossier répressif a lieu avec le détenu afin d'examiner les possibilités de plaider une libération dans les meilleurs délais.

 

Contact